Les catégories de la ville informelle

Au cours du 20e siècle, on voit apparaître dans de nombreuses villes, en Europe, en Amérique, comme en Afrique et en Asie, des mots pour décrire ce qui apparaît alors comme un nouveau type de quartiers, à la fois précaires matériellement et en rupture avec le cadre juridique et réglementaire. Cet ouvrage se penche sur l’histoire longue de ces quartiers, les mécanismes de leur distinction progressive du reste de la ville, ainsi que sur la genèse politique, administrative et intellectuelle des catégories forgées pour la décrire et agir sur elle.

Le projet d’ouvrage, principalement centré sur l’Europe, et ses extensions coloniales, ainsi que sur l’Amérique latine, sera prochainement soumis à un éditeur nord-américain.