Atelier la ville informelle, Paris 14-18 janvier 2019 international Workshop Informal City, Paris

Du lundi 14 au vendredi 18 janvier 2019, les membres de l’équipe La ville informelle au 20e siècle se retrouvent à Paris, au CHS dans les locaux du Centre Malher de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cet atelier de travail a pour principal objectif l’avancement de l’ouvrage collectif sur les catégories et la génèse de la ville informelle.

Mardi 15 au soir, projection du documentaire Gens des barraques de Robert Bozzi (1995).

Après deux jours de travail sur le livre en projet, les mercredi 16 et jeudi 17 au matin seront consacrés aux photographies de bidonvilles, produites ou commandées par les pouvoirs publics, et le vendredi 18 aux cartes de bidonvilles.

Mercredi 16 après-midi, l’équipe visitera le site de l’ancien Camp de Noisy et la chapelle de Notre-Dame-des-Sans-Logis d’ATD Quart Monde, puis le fond historique de la Bibliothèque de l’École d’Urbanisme de Paris.

Le jeudi 17 après-midi, elle visitera le Canal de L’Ourcq, avec le directeur du Service des Canaux de la Ville de Paris.

Vient de paraitre : HISTOIRE ET MESURE, VOL XXXIV Nº1 : « FAVELAS, BIDONVILLES, BARACCHE, ETC. : RECENSEMENTS ET FICHIERS »

Favelas, bidonvilles, baracche, etc. : recensements et fichiers.

Bidonvilles, Favelas, Baracche, etc. : Measuring Informal Settlements

Favelas, bidonvilles, baracche, des catégories urbaines sont forgées dans la première moitié du xxe siècle pour désigner des zones d’habitat à la fois illégal et matériellement précaire. Un travail de documentation accompagne alors la construction de ce nouveau problème, que l’on entend endiguer et traiter. Ce numéro d’Histoire & Mesureexplore les tentatives de mesure du phénomène. Compter les baraques et les bidonvilles, recenser leurs habitants pose la question de la définition de ces catégories, des modalités et des objectifs de telles opérations, ainsi que de l’identité des acteurs qui les mettent en œuvre. La comparaison des différents cas étudiés, au Brésil, en Italie, en Espagne, en Algérie à l’époque coloniale, en France métropolitaine et en Inde, permet de dégager des invariants et de mettre en évidence les effets des contextes nationaux et locaux.

Urban categories such as favela, bidonvilleor baracchewere forged in the first half of the twentieth century to designate areas of illegal and precarious housing. To address this newly constructed problem, settlements were documented with the aim of containing their spread. This issue of Histoire & Mesureexamines these attempts to measure the phenomenon. Counting slums and shantytowns and enumerating their inhabitants raises the question of defining the categories concerned, determining the measurement methods and objectives, and deciding who is responsible for implementing the census operations. Comparison of cases in Brazil, Italy, Spain, colonial Algeria, metropolitan France and India reveals a number of commonalities while highlighting the effects of local and national contexts.

Sommaire :

Françoise de Barros & Charlotte Vorms, « Introduction »

Brodwyn Fischer, From the Mocamboto the Favela: Statistics and Social Policy in Brazil’s Informal Cities,Du mocamboà la favela : statistiques et politique sociale dans les villes informelles du Brésil

Rafael Soares Gonçalves, Les favelas cariocas dans les recensements nationaux : du local au national et retour, The Favela in the National Censuses: From Rio and Back

Luciano Villani, Recenser les baraques et leurs habitants à Rome. Catégorie, méthodes et objectifs, de la fin du xixe siècle aux années 1960, Enumerating Shacks and their Inhabitants in Rome from the Late Nineteenth Century to The 1960s: Categories, Methods and Objectives

Charlotte Vorms, La périphérie sous surveillance. Le recensement des baraques et de leurs habitants à Madrid sous le franquisme, The Periphery under Surveillance: The Census of Shacks and their Inhabitants in Madrid under Francoism

Jim House, Intervening on “Problem” Areas and their Inhabitants: The Socio-Political and Security Logics behind Census and Shack-Counting in the Algiers Shantytowns, 1941-1962, Intervenir quand des quartiers et leurs habitants posent « problème ». Les logiques socio-politiques et sécuritaires des recensements dans les bidonvilles d’Alger, 1941-1962

Françoise de Barros & Muriel Cohen, Entre politiques urbaines et contrôle des migrants : la décolonisation inachevée des recensements des bidonvilles en France (années 1950-années 1970), Between Urban Policies and Migrant Control: The Incomplete Decolonization of French ShantytownCensuses (1950s-1970s)

Éric Denis & Véronique Dupont, Identifier et dénombrer les slumsdans les villes indiennes. De la genèse coloniale à la multiplication des mesures depuis l’Indépendance, Identifying and Counting Slums in Indian Cities: From Colonial Beginnings to the Multiplication of Measures since Independence

2° CONGRESO IBEROAMERICANO DE HISTORIA URBANA, UNAM (MEXICO), 25 – 29 NOVEMBRE

Le deuxième congrès ibéro-américain d’histoire urbaine aura lieu à l’université nationale autonome du Mexique (Universidad Nacional Autónoma de México, UNAM), à Mexico, du 25 au 29 novembre 2019.

 Organisé par l’Association ibéro-américaine d’histoire urbaine, le congrès présentera soixante-trois panels thématiques différents. 

Emilio de Antuñano, Valeria Snitcofsky et Charlotte Vorms y participeront. 

Emilio de Antuñano y animera la table 27,  » las ciencias sociales, la política pública y el ‘problema’ de la ciudad latinoamericana (1940s-1990s) »,  et Valeria Snitcofsky la table 4 , « barrios obreros formales e informales en la ciudad iberoamericana, del pleno empleo a la sociedad posindustrial ».

Séminario internacional 15-16 julio 2019 Ciudad de México

LOCAL • Centro de Estudios de Historia de México Carso •
Federico Gamboa 1 Colonia Chimalistac • 01070, Ciudad de México

PDF Programa/Program

Lunes 15 de julio 2019 /Monday 15 July

10:00 a 10:15 Bienvenida / welcome
Antonio Azuela (UNAM, Instituto de Investigaciones Sociales)
Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS)

10:15 a 13:15 La informalidad urbana en la Ciudad de México del siglo XX
– Hira de Gortari (UNAM, Instituto de Investigaciones Sociales), La Ciudad de México a principios del siglo XX
– Antonio Azuela (UNAM, Instituto de Investigaciones Sociales) y Emilio de Antuñano (Trinity University), Continuidades y rupturas de la informalidad en el siglo veinte mexicano
Comentaristas: Ernesto Aréchiga Córdoba (Universidad Autónoma de la Ciudad de México), Andrew Konove (University of Texas, San Antonio), Rodrigo Meneses Reyes (CIDE) y Marisol Cruz Rodríguez (Universidad Autónoma Metropolitana-Azcapotzalco)
Debate general

15:00 a 18:00 Variantes latinoamericanas de la informalidad
– Brodwyn Fischer (University of Chicago), Rafael Soares Gonçalves (Pontíficia Universidade Católica do Rio de Janeiro), Serge Ollivier (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS), Adriana Massidda (CEUR/CONICET) y Eva Camelli (CONICET), Informalidad en Recife, Rio de Janeiro, Caracas y Buenos Aires
Comentarios: Priscilla Connolly (Universidad Autónoma Metropolitana-Azcapotzalco) y Alejandra Leal (UNAM, CEIICH)
Debate general

Martes 16 de julio 2019 /Tuesday 16 July

10:00 a 13:00 Bidonvilles, barrache y chabolas, vistos desde América Latina
– Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS), Laurent Coudroy de Lille (Université de Paris-Est-Créteil, École d’urbanisme de Paris), Jim House (University of Leeds), Francesco Bartolini (Università di Macerata) y Luciano Villani (Università degli Studi dell’Aquila), Informalidad en Madrid, París, Roma y Argel
Comentarios: René Coulomb (Universidad Autónoma Metropolitana-Azcapotzalco), Angela Giglia (Universidad Autónoma Metropolitana-Iztapalapa)
Debate general

15:00 a 18:00 El estudio de la informalidad urbana ayer y hoy: la informalidad en tiempo presente y la informalidad como proceso histórico
– Rene Coulomb (Universidad de las Américas. Ciudad de México)
Priscilla Connolly (Universidad Autónoma Metropolitana-Azcapotzalco)
Comentarios: Brodwyn Fischer (University of Chicago), Charlotte Vorms (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CHS)
Debate general

Trabajo interno del grupo de investigación (17 al 19 de julio)

Atelier La Ville Informelle, Mexico, 15-19 juillet 2019, International workshop Informal City, Mexico City, July 15th-19th

L’équipe se réunira à Mexico du 15 au 19 juillet, au Centro de Estudios Históricos de l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).
Elle rencontrera les chercheurs de l’Institut de Sciences sociales au cours de deux journées consacrées à « l’informalité urbaine ». Puis elle travaillera à l’ouvrage collectif en préparation sur la genèse de la ville informelle.
 
The research team will meet in Mexico City from July 15th to July 19th, at the Centro de Estudios Históricos of Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM).
The members will exchange with the researchers of the Social Sciences Institute during two days dedicated to the study of « urban informality ». Then the team will work on its collective book project about the genesis of the informal city. 

Atelier du CHS/Labex Dynamite – vendredi 8 février avec Rafael Soares Gonçalves (PUC, Rio de Janeiro) et Serge Olliver (Paris 1 – CHS)

Le prochain atelier du Centre d’histoire sociale du 20e siècle (CHS), organisé par Pascale Goetschel et sur proposition de Charlotte Vorms en lien avec le Labex Dynamite, aura lieu le vendredi 8 février de 10 h à 12 h 30 au centre Malher, 9 rue Malher, salle 309. Présenteront leurs travaux :

-Rafael Soares Gonçalves (PUC, Rio de Janeiro), « La guerre froide à Rio de Janeiro. Communistes et catholiques dans les favelas cariocas (1945-62) »

-Serge Olliver (CHS), « L’invention d’une nouvelle radicalité : le mouvement social des barrios de La Vega à Caracas (1969-1999) »

Colloque international SLUMS: NEW VISIONS FOR AN ENDURING GLOBAL PHENOMENON, 20-22 septembre, Harvard (CGIS)

Colloque international SLUMS: NEW VISIONS FOR AN ENDURING GLOBAL PHENOMENON, 20-22 septembre, Harvard (CGIS)

Le colloque « New Visions for an Enduring Global Phenomenon » se tient du 20 au 22 septembre 2018 au Center for Government and International Studies (CGIS) de l’Université de Harvard. Chercheurs, experts et acteurs locaux s’y rencontrent pour discuter de la persistance des enjeux d’intégration des bidonvilles dans les grandes métropoles et des initiatives passées et présentes pour y répondre. 

Brodwyn Fischer et Charlotte Vorms participent au colloque.

Cliquez pour lire la présentation du colloque et son programme.

Les vidéos du Symposium

SLUMS SYMPOSIUM SESSION 1: A Critical Analysis

Programa do seminário internacional / Programme of the international seminar / Programme du séminaire internationale

Rio de Janeiro, 30-31 07 2018

Segunda-feira, 30 de julho de 2018 / Monday 30 July

14 h-14 h 30 Café e recepção dos participantes /Coffee hour and opening reception

14 h 30-14 h 45 Abertura / Opening Session

Luiz Roberto de Azevedo Cunha (Decano do Centro de Ciências Sociais da PUC-Rio/Dean of the Center for the Social Sciences, PUC-Rio)
Andreia Clapp Salvador
(Diretora do Departamento de Serviços Sociais da PUC-Rio/Director of the Department of Social Service, PUC-Rio)
Continuer la lecture de Programa do seminário internacional / Programme of the international seminar / Programme du séminaire internationale

Produire la ville informelle au XXe siècle / Producing the Informal City in the Twentieth Century / A produção da cidade informal no século XX

L’équipe « La ville informelle au 20e siècle » se retrouve à Rio de Janeiro du 30 juillet au 3 août, pour un séminaire ouvert, en partenariat avec la PUC de Rio, puis trois jours de réunion d’équipe.

Programme

 

 

Continuer la lecture de Produire la ville informelle au XXe siècle / Producing the Informal City in the Twentieth Century / A produção da cidade informal no século XX

International workshop: Counting shacks and their inhabitants / Atelier international : Dénombrer les baraques, recenser leurs habitants

Counting shacks and their inhabitants: the production and use of statistics on the informal city in the 20th century

29-30 janvier

Centre Pouchet, 61 rue Pouchet 75017 Paris, salle de conférences

programme

After a first workshop (3-4 July 2017) examining how legal and regulatory categories of the informal city were constructed between 1900 and 1950, the research team ‘Informal city in the 20th century’ now turns its attention to the documentation produced to describe these areas thus categorised: with the informal city diagnosed as a problem, documentary material was therefore needed in order to define and hence deal with it. This involved counting, mapping, and undertaking social and photographic surveys. Estimating the extent of the problem formed one of the public authorities’ main preoccupations: this two-day workshop will therefore explore how public authorities sought to both measure and describe it.

Continuer la lecture de International workshop: Counting shacks and their inhabitants / Atelier international : Dénombrer les baraques, recenser leurs habitants

Atelier Genèse politique et administrative des catégories de la ville informelle, XIXe-XXe siècles

Bidonvilles, favelas, baracche

The political and administrative origins of the informal city, 19th-20th century

Genèse politique et administrative des catégories de la ville informelle, XIXe-XXe siècles.

3-4 juillet 2017 à Paris

Programme

La ville informelle d’aujourd’hui constitue un champ de recherche à part entière des études sur les villes du Sud. Ce type d’extension périphérique, réalité aujourd’hui dominante dans bien des villes du Sud, a toutefois des précédents à l’époque contemporaine. Cet atelier a pour objectif d’éclairer la genèse, dans la longue durée, de ces catégories de la ville inadéquate, précaire matériellement et juridiquement.

Continuer la lecture de Atelier Genèse politique et administrative des catégories de la ville informelle, XIXe-XXe siècles

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search