Les 14 et 21 octobre – Modèles urbanistiques et production juridique de la ville au Mexique : deux interventions d’Antonio Azuela, chercheur invité à Paris, Campus Condorcet

Antonio Azuela de la Cueva, juriste et sociologue du droit de la UNAM (Mexico), spécialiste des questions foncières et environnementales, interviendra dans deux séminaires au Centre des colloques du Campus Condorcet (salle : 3.06)

 
14 octobre 14h30 : Circulation et greffes de modèles urbanistiques : de New York à Mexico.
DIscutant : Laurent Coudroy de Lille (École d’urbanisme de Paris)
 
21 octobre 14h30 : La production juridique de la ville au Mexique. En lisant le palimpseste.
Discutante : Aurélie Quentin (Université Paris-Nanterre, UMR LAVUE).

Antonio Azuela de la Cueva est chercheur invité du LabEx DynamiTe.

Chercheur de l’Instituto de Investigaciones Sociales de l’Université Nationale Autonome du Mexique, Antonio Azuela  se consacre à la recherche académique sur les questions urbaines et environnementales sous l’angle de la sociologie du droit. Dans les années 1990, il s’est
intéressé aux problèmes du droit de l’environnement. Entre 1994 et 2000 il a été Procureur Fédéral pour la Protection de l’Environnement. Depuis cette année-là, il a rejoint l’Institut de Recherche Sociale de l’UNAM, où il a écrit le livre Visionarios y pragmáticos (Une approche
sociologique au droit de l’environnement), dans laquelle il explore la genèse historique et les fondements sociaux du droit de l’environnement. Ces dernières années, il a exploré, entre autres sujets, les conflits socio-environnementaux, l’expropriation et l’empreinte du droit dans l’ordre urbain. En 2012, il a promu la formation d’un réseau de chercheurs sur “Les juges et les villes en Amérique latine”, dans le cadre de l’Association Internationale de Sociologie, afin d’examiner le sens et les effets de l’activisme judiciaire sur l’environnement urbain de la
région. Ce réseau a donné lieu à trois rencontres internationales et à la publication d’un ouvrage (Jueces y conflictos urbanos en América Latina, PAOT/IRGLUS, 2014). Après avoir publié La ciudad y sus reglas. Sobre la huella del derecho en el orden urbano (UNAM, 2016), il a coordonné le livre Ciudad de México: inercias urbanísticas y proceso
constitucional (CIDE, 2019) et publié le livre El derecho en movimiento. Once ensayos desociología jurídica (Tirant lo Blanch, 2019). Il a été vice-président de la Fédération Ibéro-américaine des Urbanistes entre 2015 et 2021. Il est actuellement membre du Conseil d’Administration de Greenpeace Mexique. Depuis 2018, il participe au projet « La ville
informelle au XXe siècle. Politiques urbaines et administration des populations ».

Antonio Azuela will be a visiting scholar at the Centre d’histoire sociale des mondes contemporains ( Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – CNRS) in  October 2022.



Citer ce billet
serge (2022, 30 juillet). Les 14 et 21 octobre – Modèles urbanistiques et production juridique de la ville au Mexique : deux interventions d’Antonio Azuela, chercheur invité à Paris, Campus Condorcet. La ville informelle au XXe siècle. Consulté le 18 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qcbt