Françoise de Barros

Françoise de Barros est sociologue, maîtresse de conférence au département de sociologie et d’anthropologie de l’université Paris 8. Dans le cadre de sa thèse sur les processus de catégorisation des étrangers par les municipalités en France des années 1920 aux années 1980, elle s’est particulièrement attachée à la construction des bidonvilles comme problème public en montrant comment celle-ci résultait de l’intrication de l’installation en métropole des agents de l’État chargés de l’exercice de la domination coloniale dans les territoires algériens colonisés par la France et de l’investissement politique, par les acteurs communaux, des politiques publiques d’intervention sur les espaces urbains.

Parmi ses publications :
  • « Les bidonvilles : entre politiques coloniales et guerre d’Algérie » Métropolitiques, 5 mars 2012 – en ligne.
  • « Las políticas de vivienda social del Estado como ejemplo de « repertorio de acción clientelar » de las autoridades locales en Francia (1950-1970) » Desacatos : Revista de antropología social, n° 36, 2011 – p. 49-64
  • « Des “Français musulmans d’Algérie” aux “immigrés”. L’importation de classifications coloniales dans les politiques du logement en France (1950-1970). » Actes de la recherche en sciences sociales, 2005, n° 159 – p. 26-45. en ligne
  • « From the Local to the National. Local Governance and the Genesis of the ’Social Mix’ Policy from the 1950s to the 1990s. » French Politics, 2004, n° 2 – p. 61-80.